Course à pied : Pourquoi choisir le Trail

Course à pied : Pourquoi choisir le Trail

avril 20, 2018 0 Par exercicesadmin8

Se lancer sur un chemin sauvage plutôt que du béton, c’est grisant ! S’évader dans les bois, la montagne ou les champs vous offre des sensations qu’une course sur les trottoirs du quartier n’offrira pas. Puis, c’est plus sympa pour votre corps.

Les bénéfices du trail sont physiques, mentaux, émotionnels, et même spirituels. Voici pourquoi vous devriez essayer …

C’est bon pour le corps !

Les chemins naturels réduisent considérablement l’impact par rapport aux surfaces dures. Là où le béton transmet de grosses forces aux chevilles, genoux, tibias et hanches, il y a un peu plus de souplesse dans le sol naturel. Ceux qui souffrent de douleurs aux genoux, de stress tibial et autres affectations se sentiront mieux sur les chemins naturels. Le trail serait aussi meilleur pour éviter certaines formes de tendinites. Cela dit, la course sur une surface plus dure pourrait être moins désavantageuse pour les tendinites du tendon d’Achilles.

Scenic View of Forest

C’est bon pour le cerveau !

Les chemins naturels vous offrent une évasion indéniable dans votre semaine. Vous éliminez l’environnement urbain, les voitures, les bruits de la ville … pour vous retrouver entourés d’oiseaux et d’arbres bruissant dans le vent. Une expérience complètement différente ! Ce serait Presque une connexion spirituelle pour certains. Vous êtes connectés à quelque chose qui vous dépasse un peu, à Mère Nature, à la terre. C’est une réelle occasion de prendre du recul.

Faites (un peu) attention

Pour démarrer le trail, pas besoin d’aller d’aventurer sur des chemins pentus, caillasseux ou hasardeux. On parle de trail dès que vous êtes sur une surface non bétonnée, même si c’est un chemin de terre ou de copeaux. Vous ressentirez déjà le soulagement sur les articulations et l’esprit. Commencez donc par des Chemins plats avant de vous lancer sur les surfaces inégales. Il reste un risque plus élevé de blessures traumatiques du fait du terrain, donc habituez-vous d’abord à poser les pieds au bon endroit.

Vous verrez rapidement que la course sur surface inégale vous rendra plus fort – vous recrutez les petits muscles profonds, qui vous stabilisent et améliorent proprioception et équilibre, surtout dans les chevilles. N’y allez pas trop fort au début – laissez ces muscles se développer, sentez votre progression. Enfin, il n’y pas de raison de ne pas tenter : tout ça, c’est la nature, tout simplement.

Selective Focus Photography Of Woman In Pink Shirt